Archives de catégorie Sommeil

Parguillemins

L’importance du sommeil réparateur : conseils et solutions

Le sommeil est un pilier incontournable de notre bien-être. Pourtant, dans nos vies modernes, souvent trépidantes, il est fréquemment négligé, relégué au second plan face aux exigences professionnelles. Nombreux sont ceux qui rencontrent des difficultés à profiter d’une nuit complète et bénéfique. Comment favoriser l’endormissement ?

Identifier les obstacles courants à un sommeil de qualité

Les soucis quotidiens, qu’ils concernent le travail ou la sphère personnelle, peuvent avoir un impact négatif sur votre repos nocturne. L’anxiété entraîne une hyperactivité mentale qui peut vous empêcher de vous endormir correctement. Les perturbations environnementales, comme le bruit ou des températures inappropriées, sont aussi des obstacles. À cela s’ajoute la consommation de stimulants, notamment la caféine et la nicotine, surtout en fin de journée. L’utilisation de technologies, telles que les smartphones et les ordinateurs avant le coucher, est une cause majeure des insomnies. L’exposition à la lumière bleue émise par ces appareils peut inhiber la production de mélatonine, ce qui peut engendrer des troubles. Une literie inadaptée peut être responsable d’un mauvais sommeil. Un matelas trop ferme ou mou, des oreillers inadéquats et des draps inconfortables peuvent provoquer des douleurs corporelles. Optez pour une découpe de mousse sur mesure pour résoudre ce problème et profiter de nuits paisibles.

Sommeil réparateur

Un matelas de qualité pour favoriser l’endormissement

Sélectionnez un matelas qui s’ajuste aux contours du corps et offre un soutien optimal à la colonne vertébrale sous toutes les postures. Ce choix minimise les points de pression et améliore la circulation sanguine. Privilégiez des matériaux qui assurent confort thermique et durabilité. Les modèles à mémoire de forme, qui s’adaptent à la silhouette, limitent la transmission des mouvements, ce qui est idéal pour les personnes partageant leur couchage. Les versions en latex, reconnues pour leur ventilation efficace, sont parfaites pour ceux qui ressentent de la chaleur lorsqu’ils dorment. Une fermeté appropriée aide à conserver une position correcte, prévenant les malaises au réveil. N’oubliez pas de tester le produit que vous achetez. Cela vous permettra de voir s’il répond convenablement à vos besoins.

Conseils d’aménagement de la chambre pour favoriser le repos ?

Les couleurs de la chambre influencent notre état d’esprit et notre capacité à nous détendre. Optez pour des teintes douces comme le bleu, le vert ou le gris, car elles favorisent le calme et la sérénité. Évitez les nuances vives et stimulantes (le rouge ou l’orange), qui peuvent affecter le repos. Servez-vous des rideaux occultants pour bloquer la lumière extérieure et créer une obscurité totale pendant la nuit. Les éclairages tamisés ou les veilleuses à faible intensité sont parfaits pour les moments avant le coucher. Maintenez une température confortable à l’intérieur, idéalement entre 16 et 18 degrés Celsius. Une pièce trop chaude ou froide peut perturber votre sommeil. L’emploi de textiles naturels pour la literie, tels que le coton ou le lin, peut permettre de réguler la température corporelle. Considérez l’utilisation de senteurs apaisantes, notamment la lavande, le jasmin ou le bois de santal. Des diffuseurs d’huiles essentielles ou des bougies parfumées peuvent aider à instaurer une atmosphère relaxante. Des plantes sont par ailleurs bénéfiques pour purifier l’air.

Parguillemins

Les bienfaits de dormir au sol, à la japonaise

Alliant confort et bienfaits sur la santé, dormir à la japonaise a de nombreux avantages. L’idée de dormir au sol séduit de plus en plus les Occidentaux, d’autant plus que cette pratique est associée à différentes valeurs, comme le minimalisme et l’ambiance zen. Quels sont les bienfaits du sommeil à la japonaise ? Quelles sont les astuces à connaître pour dormir confortablement par terre ?

Les origines culturelles du sommeil au sol au Japon

Le sommeil au sol est une pratique qui fait partie de la culture japonaise. Son origine remonte à l’ère Nara (710-794), à une époque où les personnes dormaient sur des nattes de paille appelées « tatamis ». L’aménagement des maisons japonaises ainsi que ces tapis épais faciles à ranger et à déplacer permettaient de gagner en flexibilité.

Cette pratique est relative au mode de vie à la japonaise, axé sur le minimalisme, la modestie et la simplicité. N’utiliser qu’un matelas pour dormir sur le sol permet d’éviter de s’encombrer avec des objets et des aménagements superflus. Sans équipements de literie supplémentaires, la chambre reste épurée, harmonieuse et propice à l’ambiance zen. De plus, le lien avec la nature est central dans la culture japonaise. Selon les Japonais, dormir sur le sol permet de se rapprocher de la nature grâce à la connexion entre le corps et le sol.

matelas dormir sol meilleur accessoire équipement literie par terre sommeil fermeté nuit posture

Comment la fermeté du sol peut-elle améliorer votre posture ?

Dormir sur le sol permet de profiter de la fermeté de ce dernier. Elle offre un soutien optimal du dos et du corps en général. En adoptant cette pratique, vous profiterez de nombreux atouts pour la santé, notamment en termes de posture et de santé dorsale.

À la différence d’un matelas mou, le sol constitue une surface plus stable. Comme la colonne vertébrale est bien soutenue, le dormeur évite de se cambrer quand il dort. Ainsi, le corps maintient une position naturelle et alignée. Cela permet de soulager efficacement les douleurs dorsales et de prévenir les problèmes de dos sur le long terme.

Par ailleurs, dormir par terre sollicite les muscles profonds du bas du dos. À la longue, cela constitue un excellent exercice. Si vous souffrez de douleurs sciatiques, ce travail sur les muscles profonds permet de les atténuer.

S’adapter au sommeil au sol : conseils pour débuter

Si vous voulez adopter cette pratique, il y a quelques conseils que vous pouvez suivre. D’abord, il est important de choisir le bon matelas. Il existe maintenant des modèles conçus spécifiquement pour le sommeil au sol. Les futons, les matelas pliables et ceux en mousse à mémoire de forme sont particulièrement adaptés. Ils doivent être à la fois fermes, confortables et, dans l’idéal, fabriqués avec des matériaux de qualité.

Ensuite, pensez également à adopter le bon oreiller. Il est conseillé de le choisir fin pour compléter l’action du futon. Toutefois, les dormeurs sur le côté doivent privilégier les oreillers plus épais. Enfin, pensez à aménager la chambre dans un esprit zen et minimaliste. La propreté est fondamentale et évitez d’encombrer l’espace avec des objets inutiles.

ParGhislain

Les siestes sur le canapé : bon ou pas ?

Faire la sieste sur le canapé peut sembler anodin. D’ailleurs beaucoup ont cette habitude, mais vous saviez qu’elle avait des bons et des mauvais côtés ? Dans cet article, nous vous les exposons un par un.

Pourquoi dormir sur le canapé est une mauvaise idée ?

Pour ne pas abimer le canapé en quelques mois

Il est déconseillé de dormir sur le canapé d’abord pour le propre bien de celui-ci. En effet, en y passant plusieurs nuits successives, vous risquez d’affaisser gravement les coussins du canapé, surtout dans le cas d’un modèle à ossature en bois. Afin de ne pas avoir à les remplacer une fois par an, évitez de passer votre vie sur ce meuble ou plutôt vos nuits, aussi confortable soit-il.

A cause de l’hygiène

Sieste canapé

Prendre l’habitude de dormir sur le canapé peut aussi être mal vu par question d’hygiène. En effet, en s’assoupissant, et c’est tout à fait normal, on a tendance à baver et à suer surtout si vous vous enveloppez d’un plaid bleu canard bien chaud (découvrez quelques modèles douillets sur cette page) ou dans une couleur tout aussi foncée. Il est en effet important d’avoir chaud au moment de se coucher afin de réussir à s’endormir. Besoin de conseils à ce sujet ? Jetez un œil par ici.

A répétition, votre salive et votre transpiration resteront sur le canapé, ce qui peut devenir problématique si celui-ci n’est pas couvert d’une housse de protection. Vous devrez alors le nettoyer fréquemment si vous ne voulez pas que vos invités sentent une odeur gênante en y prenant place.

Pour ne pas vous blesser

Une autre raison pour laquelle il n’est pas recommandé de rester sur le canapé s’il vous prend une forte envie de dormir devant une émission ennuyeuse ou un bon film sur Netflix : vous risquez de finir par terre si vous bougez beaucoup pendant votre sommeil.

D’ailleurs, certains canapés deux places ne nous permettent pas de nous étendre de tout notre long et d’adopter une position confortable pendant notre sommeil. Souvent, on se réveille courbaturé de partout. Ces tensions musculaires gagnent de l’ampleur et nous font parfois tomber malades ou de fatigue.

Les mamans qui ont l’habitude de faire la sieste sur le canapé avec leurs bébés quant à elle risquent de les écraser en se retournant ou de les étouffer sans le faire exprès. Mais quand vous êtes super fatiguées et que vous tombez de sommeil, vous n’êtes plus maitre de rien et surtout pas de votre corps.

Pour pouvoir se lever du bon pied

S’endormir sur le canapé et devoir se lever en trombe pour rejoindre son lit au milieu de la nuit perturbe le cycle de votre sommeil. Ce dernier s’en retrouve interrompu, entrainant un état de nervosité, de stress et une humeur de chien le reste de la journée. Vous vous fatiguez donc plus rapidement que si vous aviez dormi 8 heures d’affilée. Mâcher des gummies peut vous aider à vous calmer et vous donner la force d’affronter la journée.

Par respect de notre horloge biologique

Un autre inconvénient à dormir sur le canapé est que vous perturbez votre cycle de sommeil en dormant une ou plusieurs heures dans le salon (ou même dans votre lit) en journée. Effectivement, beaucoup peinent à trouver le sommeil le soir venu après une longue sieste sur le canapé ou se réveillent tout simplement une à deux heures plus tôt que prévu et se tournent les pouces dans leur lit jusqu’à ce que le réveil matin retentisse. Votre horloge biologique risque alors de ne plus savoir où elle en est.

Les bons côtés de dormir sur le canapé

Pour tenir le coup au travail

Homme somnole canapé

Eh oui, dormir sur le canapé n’a pas que des inconvénients. La sieste nous est en effet bénéfique pour plusieurs raisons. Ceux qui travaillent à des horaires irréguliers (la nuit par exemple) ou qui triment 12 heures par jour ont souvent besoin d’une vingtaine de minutes à une heure pour se ressourcer en cours de journée à part les 8 à 10 heures recommandées par les spécialistes.

Afin de garder de bons réflexes

On gagne également en vigilance à dormir quelques instants quand le besoin se présente. En effet, à toujours reporter l’heure du coucher alors que la grosse fatigue se faire sentir, on peut manquer de concentration et de réflexes parce que le cerveau somnole. Par contre, après avoir piqué un petit somme, ne serait-ce que de quelques minutes à une heure, vous constaterez que votre cerveau et vos sens fonctionneront bien mieux. Vous aurez également plus d’énergie et de force pour affronter la suite.

Pour se réveiller plus facilement et lutter contre certaines maladies

Si vous voulez être sûr de facilement vous réveiller de votre sommeil léger, il vaut mieux dormir sur le canapé. Dans le lit, vous risquez de ne pas entendre le réveil sonner tellement celui-ci vous paraitra confortable.

Dormir réduirait également le risque d’hypertension et donc de maladies cardiovasculaires. Le manque de sommeil et la fatigue impactent aussi beaucoup la mémoire. Dans ce cas, vous reposer durant une sieste tous les jours si vous en avez besoin vous permettra de vous rappeler plus de choses.

Parguillemins

Que faire lorsque l’on est frileux ?

Nous ne possédons pas tous la même sensibilité ni la même résistance, au chaud et au froid. Si certaines personnes supportent aisément le froid, d’autres ont bien plus de mal même en cas de léger changement de température. Si vous êtes de nature frileuse, sachez que de multiples facteurs peuvent en être la cause. Pour autant, certaines solutions peuvent vous permettre de vous sentir mieux à la maison.

Choisissez une couette bien chaude et douillette

Lorsque certaines nuits sont particulièrement froides, une bonne couette être d’un grand secours. En plus de contribuer à vous apporter un sommeil reposant, votre couette vous garde au chaud tout au long de la nuit. Nous recommandons aux personnes frileuses de veiller particulièrement à choisir les couettes les plus chaudes. Elles sont conçues soit en matières synthétiques, soit en matières naturelles. Pour ajouter de la douceur à vos moments de repos, vous pouvez également choisir des couettes avec un rembourrage en duvet ou en plumes.

Ces dernières ont, en effet, l’avantage d’être thermorégulatrices, assez douillettes et participent à la qualité de votre sommeil. Au moment de choisir votre couette, veillez à vérifier son indice de chaleur et son grammage. Lorsque l’hiver arrive, optez pour une couette chaude pour garder une température de sommeil optimale. Une couette avec un bon indice de chaleur (de 5 ou 6) vous évitera également d’augmenter le chauffage.

couette chaude

Investissez dans une bouillotte pour vous réchauffer

Le principe même de la bouillotte est de réchauffer, et les frileux apprécieront vraiment ses bienfaits. Elle compte parmi les solutions de grand-mère pour contrer le froid. On distingue les bouillottes électriques, les bouillottes à eau et les bouillottes sèches. Constituée d’une poche, on la remplit d’eau chaude ou de grains secs à chauffer ensuite. Quel que soit votre choix, elle reste assez simple à utiliser et surtout efficace.

La bouillotte est particulièrement utile pour diffuser une chaleur douce et bienfaisante dans vos draps. Elle peut donc être posée directement dans votre lit afin de le chauffer. Vous pouvez l’installer quelques minutes avant d’aller vous coucher pour profiter d’un lit bien chaud et douillet le moment venu. Il existe des bouillottes sèches qui dégagent de délicieux parfums pour accompagner votre sommeil.

Portez des vêtements thermolactyl si vous êtes frileux

Si vous faites partie des personnes frileuses, le choix de vos tenues vestimentaires doit être fait en conséquence. Il existe, à cet effet, des vêtements dits thermolactyl. Fabriqués avec une technologie spéciale, ils sont particulièrement chauds, respirants et conçus pour protéger du froid. Une seule couche de ces vêtements thermolactyl suffira à vous protéger du froid.

Les vêtements thermolactyl se déclinent en plusieurs catégories (prêt-à-porter, sous-vêtements, pulls, doudounes, etc.) et avec différents niveaux de chaleur. Ils sont également assez modernes, vous pourrez donc en trouver dans le style qui est le vôtre. Il existe même des chaussures qui protègent efficacement du froid grâce à cette technologie. Pensez à aménager dès maintenant votre garde-robe en fonction de votre tolérance au froid.

Parguillemins

Guide pour mieux dormir

Concernant près de 70 % des Français en 2022, les troubles du sommeil constituent un fléau moderne très inquiétant. Ils se manifestent de diverses manières et dégradent considérablement la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Pour celles-ci, il est indispensable de trouver une solution au plus vite et mieux dormir est la seule option envisageable à long terme. Découvrez les conséquences d’un sommeil de mauvaise qualité et des conseils pour parvenir à mieux dormir.

Les conséquences d’une dette de sommeil

Un sommeil de mauvaise qualité peut avoir de nombreuses conséquences sur votre vie. La première est la somnolence qui provoque une grande quantité d’accidents de la route et de travail. C’est un trouble du sommeil caractérisé par une vigilance en baisse, des difficultés à se concentrer et une fatigue immense. Le manque de sommeil de qualité peut également impacter négativement l’humeur des personnes qui en souffrent.

Ces dernières sont en général plus irritables et émotives. Elles ont aussi plus de difficultés en ce qui concerne la gestion du stress et de l’anxiété. Comme on peut le lire sur le site sommeilprofond.fr, les personnes souffrant de troubles du sommeil sont davantage exposées aux risques de burn-out, de dérèglement du métabolisme, de surpoids, d’obésité, de maladies cardio-vasculaires.

Découvrez votre chronotype pour connaître vos meilleures habitudes de sommeil

Selon les informations disponibles sur des sites spécialisés, tout le monde peut bénéficier d’un sommeil d’excellente qualité en suivant la bonne méthode. Cela commence par découvrir son chronotype pour identifier les habitudes de sommeil idéales pour soi. Il existe des questionnaires en ligne à remplir à cet effet et une personne peut être classée selon l’un des 4 profils suivants : l’ours, le lion, le loup et le dauphin. En fonction de ce chronotype, vous pourrez faire les ajustements nécessaires concernant vos cycles d’éveil et de sommeil pour mieux dormir.

guide pour mieux dormir, retrouver le sommeil

Pratiquez la méditation de façon régulière pour vous détendre

L’insomnie est l’un des troubles du sommeil les plus répandus au monde et elle est souvent provoquée par l’anxiété, la dépression ou le stress. Sachant que la pratique régulière de la médiation permet de mieux gérer ces éléments, elle peut être la solution à adopter pour renouer avec un sommeil de qualité. Grâce à elle, vous serez plus détendu au moment de vous coucher. De plus, la méditation stimule la production de mélatonine, encore connue comme l’hormone du sommeil. Vous aurez alors plus de facilité à vous endormir et bénéficierez ainsi d’un sommeil réparateur.

Évitez les écrans au moins 1 h avant de dormir

Il est totalement déconseillé d’utiliser des appareils électroniques peu avant de vous coucher. La lumière bleue émise par les écrans de ces équipements stimule les capteurs de la rétine, en leur envoyant un signal associé au jour. Par conséquent, l’horloge biologique de toute personne qui est exposée à cette lumière sera déréglée et elle rencontrera des difficultés à s’endormir. C’est pour cela qu’il est indispensable d’éviter les écrans au moins 1 h avant de se coucher. Vous aurez plus de facilité à avoir un sommeil profond, paisible et réparateur.

Prenez des habitudes de sommeil régulier pour habituer votre corps

Pour bien dormir, il est nécessaire de prendre des habitudes de sommeil régulier. Il s’agit précisément de se réveiller et s’endormir aux mêmes heures, tous les jours. Cela permet au corps de s’habituer à ce mode de vie à travers le rythme circadien, pour une bonne régulation des cycles d’éveil et de sommeil.

ParGuillaume Pons

Symptomes pour reconnaitre l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est une maladie qui met mal à l’aise non seulement le sujet mais aussi son entourage immédiat. Certains symptômes lui sont associés comme le ronflement mais un diagnostic médical en bonne et due forme s’avère utile. Nous allons vous présenter les signes qui caractérisent l’apnée de sommeil.

Lire la suite

ParGuillaume Pons

Quelle huile essentielle pour dormir mieux ?

Aujourd’hui, plus de 30 % des Français éprouvent des difficultés à s’endormir.  Ils souffrent notamment d’insomnie constante, ou de sommeil agité. Si vous appartenez à ce groupe de personnes, vous devriez opter pour l’usage des huiles essentielles pour dormir mieux. Encore faut-il que vous ayez connaissance des huiles qui ont cette capacité de vous offrir le sommeil paisible que vous peinez à trouver. Voici un texte qui donne plus de détails sur le sujet.

Lire la suite

ParGuillaume Pons

Tête qui tourne pendant le sommeil, pourquoi ?

Avoir la tête qui tourne pendant le sommeil, est un phénomène désagréable qui affecte la qualité du repos. Il n’est pas rare que ce désagrément s’accompagne de nausées, voire même de vomissement en plein sommeil. Qu’est-ce qui peut bien provoquer un tel inconfort ?

Lire la suite

ParGuillaume Pons

Quel matelas choisir quand on a mal au dos ?

Le mal de dos est une plainte récurrente, et ce, quels que soient les âges. La cause ? Un matelas de mauvaise qualité. Et quand on a contracté un mal de dos, c’est une raison de plus pour être sélectif en matière de matelas. Quel matelas choisir alors quand on a mal au dos ?

Lire la suite